Devenir auto entrepreneur en Espagne : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Se lancer dans l’auto entrepreneuriat en Espagne est une excellente initiative. Pour les Français, c’est une opportunité qui peut offrir de nombreux avantages. Toutefois, avant de choisir ce statut et de réaliser ses activités dans ce pays, voici quelques points à connaitre.

Le Numéro d’Identification Étranger : indispensable pour un auto entrepreneur

Pour vous enregistrer avec le statut d’auto entrepreneur en Espagne, vous devez tout d’abord demander un numéro d’identification étranger. On le connait aussi sous le nom de NIE. En obtenant ce numéro, vous pourrez justifier votre présence et de la réalisation de vos activités entrepreneuriales sur le territoire espagnol. Pour obtenir ce numéro, vous devez tout d’abord vous rendre au service du commissariat de la police nationale de la ville où vous êtes installé en Espagne. Rejoignez l’accueil du service et demandez la liste des documents qui vous seront nécessaires pour disposer de ce numéro. Comme référence, un formulaire vous sera octroyé. Il s’agit de la fiche EX15. Vous aurez à renseigner dans ce formulaire, votre état civil. Vous y mentionnerez également votre adresse physique en Espagne ainsi que votre numéro de téléphone espagnol. Vous marquerez également votre activité et le justificatif de votre séjour en Espagne. Pour la prise de rendez-vous, vous devez vous connecter sur le site extranjeros.mitramiss.gob.es. Rendez-vous sur NIE et suivez les indications. Prenez le temps de lire attentivement ce qui y est indiqué et ensuite, imprimez le justificatif de votre prise de rendez-vous en ligne. Il est possible qu’on vous demande aussi de scanner votre pièce d’identité. Une fois le rendez-vous pris, emportez les documents demandés avec vous. Vous aurez votre NIE après une semaine environ auprès du même commissariat. Cette démarche vous coûtera en moyenne 9.5 euros. Il est à payer dans une banque, dont la démarche de paiement vous sera indiquée lors de votre passage au commissariat.

Inscription au registre municipal et à la sécurité sociale

L’inscription au registre municipal est essentielle. Elle vise à vous faire connaitre à la marie où vous êtes installé, que vous êtes un résident de la commune et vous y faites une activité professionnelle avec le statut d’auto entrepreneur. Vous vous rendrez tout d’abord à la mairie de votre ville pour un « Empadronamiento ». Remettez à l’agent qui se charge de l’enregistrement le justificatif de votre NIE. Il vous demandera également votre carte nationale d’identité ainsi que votre contrat de bail. Si vous êtes propriétaire du logement où vous habitez, vous lui donnerez votre acte de propriété. Il suffit de quelques dizaines de minutes pour que vous obteniez votre justificatif d’enregistrement au registre municipal, après s’être acquitté de 2.79 euros. Vous aurez besoin de ce justificatif pour vous inscrire à la sécurité sociale. Pour cela, rendez-vous au bureau du service de la sécurité sociale de votre ville en vous munissant de votre NIE, du justificatif d’enregistrement au registre municipal ainsi que de votre carte nationale d’identité. C’est une démarche gratuite. Vous aurez votre justificatif d’enregistrement à la sécu après quelques minutes. Vous pourrez procéder au paiement de la cotisation annuelle par virement dont le montant s’élève à 275 euros/mois pour un auto entrepreneur. Terminez en déclarant vos activités. Mais avant cela, faites-vous accompagner par un comptable compétent. Il se chargera de la démarche de déclaration 1 mois après la disponibilité de votre NIE. Sachez qu’il vous faudra les numéros IVA intra-communautaires de vos clients si ces derniers ne sont pas installés en Espagne, mais dans un autre pays membre de l’UE. Ces numéros sont utiles pour la première déclaration.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *